Revue de l’Association Algérienne pour la Sauvegarde et la Promotion du Patrimoine Archéologique


Information




La revue Ikosim, a à coeur d’ouvrir ses pages à tous les spécialistes dans le domaine de l’archéologie, de l’histoire et de la protection du patrimoine.

Elle fait donc appel à des universitaires, chercheurs de tous les horizons qui s’intéressent à ces domaines en Algérie, au Maghreb, en Afrique du Nord et accueille toute proposition avec intérêt.

Pour assurer la qualité, l’originalité et le respect de la déontologie de chaque contribution, la direction de la revue sollicite les membres de la commission scientifique ainsi que d’autres spécialistes selon les domaines abordés pour une expertise approfondie et le respect de la plus grande objectivité.

Chaque article est relu par deux spécialistes. L’anonymat est requis que ce soit pour leur nom ou pour celui de ou des auteurs.

Outre les membres de la commission scientifique, ces experts sont :

Jacques Alexandropoulos, antiquisant, numismate, Université de Toulouse-Jean Jaurès – Académie des Sciences, Inscriptions et Belles-lettres de Toulouse

Samia Chergui, architecte, professeure, Université de Blida

Nadjib Ferhat, préhistorien, ex Centre National de Recherches en Anthropologie, Préhistoire et Histoire, Alger

Djillali Hadjouis, paléontologue, Service d’archéologie du Val-de-Marne et UMR 5288 du CNRS

Jean-Pierre Laporte, chercheur indépendant, ex associé à l’Année Epigraphique, CNRS, Paris

Myriam Maachi Maïza, architecte, Maître assistante, Ecole Polytechnique d’Architecture et d’Urbanisme, Alger

Nedjma Serradj, professeure antiquisante, Institut d’Archéologie, Alger 2

Boulefaa el-Habib Tahari, architecte, enseignant chercheur, Ecole Polytechnique d’Architecture et d’Urbanisme, Alger

Auteurs du numéro 8

Marcel Otte, professeur émérite, Université de Liège.

Andoni Saenz de Buruaga, Universidad del Pais Vasco-Euskal Herriko
Unibertsitatea

Nagète Aïn-Séba, Institut d’archéologie, Alger 2

Mhamed Hassine Fantar, Professeur émérite des universités, Tunis

Ouiza Aït Amara, Professeure, Institut d’histoire, Alger 2

Jean-Pierre Laporte, chercheur indépendant

Boulefaa el-Habib Tahari, architecte, enseignant chercheur, Ecole
Polytechnique d’Architecture et d’Urbanisme, Alger

Alain Rodrigue, Centre d’Etudes et de Recherche du Castrais (CERAC, France)

Yacine Boulmis et Touatia Amraoui, le premier, doctorant contractuel, LabEx ARCHIMEDE UMR5140, Université de Montpellier 3, la seconde, chargée de recherche, Université d’Aix-Marseille

Saïd Dahmani, conservateur en chef honoraire du site et musée d’Hippone

Medjani Azzedine (article en arabe), enseignant chercheur en antiquité,
Université Ibn Khaldoun, Tiaret

Latefa Sari, Centre National de Recherches Préhistoriques, Anthropologiques et Historiques, Alger

Idir Amara, professeur, Institut d’archéologie, Université d’Alger 2

Auteurs du numéro 9

Matilde Arnay-de-la-Rosa et al, Université de La Laguna, Ténérife, Iles
Canaries

Salima Siada, doctorante, institut d’archéologie, Université d’Alger 2

Jehan Desanges, membre de l’Institut de France (AIBL)

Salim Drici, Institut d’Archéologie, Université d’Alger 2

Djahida Mehentel et Saïd Khacha, la première, Institut d’Archéologie,
Université d’Alger 2, le second, Maître de conférence, Université de Sétif 2

Safia Bensalama Messikh, architecte, maitre de conférence, Université de
Blida

Djillali Hadjouis, Service d’archéologie du Val-de-Marne et UMR 5288 du CNRS

Ginette Aumassip, préhistorienne, ex CNRPAH Alger, ex CNRS Meudon

Alain Rodrigue, Centre d’Etudes et de Recherche Archéologiques du Castrais

Malek Kerdel, néophyte, passionné d’archéologie

Souad Miniaoui, Institut Supérieur des Sciences Humaines, Université de Tunis El Manar

Samir Aït-Oumghar (article en arabe), Ecole de Lettres et Sciences Humaines, Université Quadi Alayyad, Marakech

Robert Vernet, Chercheur associé à l’Institut Mauritanien de Recherche
Scientifique (IMRS – Nouakchott)

Jean-Pierre Laporte, chercheur indépendant